« Maison de la vie » : des séjours pour prendre un nouveau départ après un cancer

15 décembre 2021

Avec le programme « Maison de la vie », l’association Siel Bleu propose aux personnes ayant eu un cancer des séjours pour se ressourcer et repartir de plus belle dans la vie. Ghislaine et Jean-Claude en sont revenus enthousiastes et pleins d’énergie.

« J’en garde un souvenir inoubliable ! ». Jean-Claude, retraité en Moselle, est ravi du séjour « Maison de la vie » qu’il a passé en septembre dernier dans un magnifique domaine près de Blois. Ghislaine, retraitée à Chartres, a participé elle aussi à ce séjour. Tous deux, récemment soignés pour un cancer, ont pourtant un peu hésité avant de s’inscrire.

Un accueil chaleureux

« J’ai eu peur de rencontrer des personnes plus touchées que moi, reconnaît Ghislaine. Et puis j’ai franchi le pas et je ne le regrette pas ! ». De son côté, Jean-Claude y a vu l’opportunité de pouvoir échanger sur un sujet dont il parle peu avec son entourage. « Un certain nombre de personnes atteintes d’un cancer préfèrent se taire, comme si c’était honteux », regrette-t-il.

À leur arrivée, l’accueil chaleureux les a mis en confiance. « Nous avons tout de suite été pris en charge par les intervenants, a apprécié Ghislaine. Nous ne nous sommes pas sentis seuls ni perdus. » Puis, lors d’un premier tour de table, chacun des dix participants – neuf femmes et un seul homme – a été invité à se présenter.

Un certain nombre de personnes atteintes d’un cancer préfèrent se taire.

Prendre soin de soi

Au programme : cinq jours pour prendre soin de soi, expérimenter des outils simples, partager avec les autres participants pour repartir plein de confiance et d’énergie. Chaque journée débute par une heure de yoga, puis les activités se succèdent, au rythme des envies et des capacités de chacun : marche nordique, chant, art floral, promenade… Ghislaine a apprécié en particulier les soins du corps et le yoga du visage dispensés par une esthéticienne. Jean-Claude a pris plaisir à s’initier au théâtre, qui a permis aux participants de se laisser aller et de s’amuser. Tout au long du séjour, chaque repas, concocté par un cuisinier, privilégie les produits bio, frais et locaux. Objectif : découvrir ou retrouver le plaisir de manger sainement.

Des échanges précieux

Quant aux moments d’échange, temps forts du séjour, Ghislaine se souvient de cet après-midi où elle s’est enfin autorisée à lâcher du lest. « Nous avions été invités à écrire sur un papier tout ce qui n’allait pas. Moi, je l’ai ensuite jeté au feu ! Cela a agi sur moi comme un déclencheur, je me suis sentie tellement mieux après… ».

Jean-Claude, lui aussi, a beaucoup apprécié ces temps de partage. « J’ai rencontré des personnes qui ont souffert énormément et qui, malgré leur douleur, leur désarroi, gardent un moral d’acier. Avec nos familles, nos amis, nous parlons bien sûr de notre maladie, mais de manière superficielle et nous passons vite à autre chose. Pendant le séjour, nous avons eu des échanges profonds, sans fard. Des échanges précieux qui nous aideront à surmonter la maladie. »

Du temps pour soi

De retour chacun dans sa région, tous les deux dressent un bilan très positif. « J’en suis repartie gonflée à bloc, s’exclame Ghislaine, avec une pêche d’enfer qui ne m’a pas quittée depuis ! Je prends maintenant plus de temps pour moi, j’ai appris à dire non ! Et si je perds de nouveau pied, je sais que je peux compter sur les intervenants. Leur porte est ouverte, ils m’aideront. »

Des liens d’amitié forts se sont noués : un groupe WhatsApp a vu le jour et les rendez-vous chez les unes et chez les autres sont d’ores et déjà pris pour le printemps. Seul homme parmi un groupe de femmes, Jean-Claude s’est parfaitement adapté mais il aurait aimé une plus grande présence masculine, pour des discussions « entre hommes » qui lui ont un peu manqué.

Je prends maintenant plus de temps pour moi, j’ai appris à dire non !

Enfin, l’un et l’autre sont unanimes : la participation financière du Groupe AGRICA, qui prend en charge la totalité du coût du séjour pour ses ressortissants salariés et retraités, soit 2 000 €, les a convaincus de tenter l’aventure…

En savoir plus sur les séjours 2022

En cas de longue maladie, l’action sociale du Groupe AGRICA peut vous accompagner : financement de matériel ou services spécifiques (par exemple perruque), heure d’aides à domicile, soutien financier si les revenus de foyer sont affectés par la longue maladie, etc. De plus, si vous êtes en arrêt de travail depuis plus de trois mois et que vous envisagez de reprendre une activité, l’action sociale vous propose, en partenariat avec REHALTO, un programme de retour à la vie active personnalisé, réalisé par une équipe médicosociale.

Pour en savoir plus et quelle que soit votre situation, nos conseillers d’action sociale sont à votre écoute au

Du lundi au vendredi, de 13h à 17h.

Depuis 23 ans, l’association Siel Bleu a pour objectif la prévention santé et l’amélioration de la qualité de vie des personnes fragilisées grâce à l’activité physique adaptée. En partenariat avec l’association, le Groupe AGRICA propose à ses ressortissants âgés, en perte d’autonomie ou en situation de handicap, un programme d’activité physique à domicile de 14 séances.

En savoir plus