Séminaire relaxation-sophrologie : «La force du groupe a été incroyable !»

14 septembre 2022

Nathalie et Frédéric, tous deux salariés à la COOPERL Lamballe, dans les Côtes d’Armor, ont participé en mars dernier au séminaire « relaxation-sophrologie » proposé par le Groupe AGRICA aux salariés de plus de 50 ans. Nathalie revient sur ces quatre jours de découverte et d’exercices pratiques autour du stress et du sommeil qu’elle a particulièrement appréciés.

Quelle a été votre réaction à la réception de l’invitation pour le séminaire ?

J’ai d’abord été surprise car je n’en avais jamais entendu parler, puis je me suis dit que c’était une très bonne initiative ! Nous sortions de deux ans de COVID et nous venions de vivre à la COOPERL une période particulièrement chargée et stressante. Nous nous sommes donc inscrits avec l’envie de nous détendre et d’apprendre des techniques et des outils simples autour d’un programme qui nous paraissait intéressant.

Comment s’est déroulé le séminaire ?

Nous avons été accueillis au domaine de Berg Porz, à Moëlan-sur-Mer, un centre de vacances très calme, en bord de rivière, avec une piscine et le GR 34 juste à côté. Nous avons fait de belles balades le soir ou après le déjeuner. Durant les quatre jours, nous avons alterné apports théoriques et exercices pratiques, basés sur des séances de relaxation et de sophrologie. Nous avons eu la chance d’être accompagnés par Stéphanie Levillain, une formatrice exceptionnelle, tant techniquement qu’humainement.

Parmi les différents apports, exercices et outils abordés pendant le séminaire, qu’avez-vous le plus apprécié et retenu ?

Le thème du sommeil nous intéressait particulièrement. Stéphanie nous a transmis des techniques simples comme par exemple de se remémorer, avant de s’endormir, trois choses positives vécues dans la journée. Et ça marche plutôt bien ! Je pratique aussi régulièrement une posture de détente totale qui s’appelle savasana, que je fais le matin au réveil au lieu de me lever directement.

Au cours du séminaire, nous avons aussi réalisé que nous mettions déjà en application beaucoup de choses ! Cela nous a confortés dans nos bonnes habitudes, comme d’aller marcher le soir avant de nous coucher, ne pas regarder les écrans avant de dormir ou de mettre les téléphones en dehors de la chambre…

Aujourd’hui, quand je me promène, je prends davantage le temps de regarder le paysage, de respirer, de m’ancrer dans le sol... Je ne refais pas tous les exercices que l’on a appris mais parfois je me dis : tiens, qu’est-ce que l’on avait vu avec Stéphanie ?

C’était impressionnant de voir une telle transformation en si peu de temps !

Quelles ont été les relations avec les autres participants ?

La force du groupe a été incroyable… À notre arrivée, nous avons été étonnés de rencontrer autant de personnes en souffrance et en arrêt de travail, certains même en burn-out. Au fil du séminaire, les gens se sont détendus, ont lâché prise. Je pense tout particulièrement à une participante qui est arrivée fermée, voutée... Quatre jours plus tard, elle s’était redressée, elle avait retrouvé l’énergie et le sourire. C’était impressionnant de voir une telle transformation en si peu de temps ! Je pense que l’ensemble du groupe est reparti en pleine forme. Le dernier jour, le déjeuner ressemblait à une fête de famille, avec toutes les tables rassemblées !

Avec le séminaire, nous avons vraiment pris conscience de ce que vivaient d’autres salariés et des efforts faits par notre entreprise. De ce fait, depuis le séminaire, j’essaie d’être encore plus attentive aux autres, de regarder comment ils vont, voire de les conseiller… J’ai d’ailleurs recommandé le séminaire à mes collègues. Je leur ai dit : si vous recevez le courrier d’AGRICA, il faut vous inscrire !

Pendant quatre jours, les participants découvrent les mécanismes du sommeil et du stress et expérimentent différents outils et techniques pour renforcer l’équilibre entre leurs émotions, leurs pensées, leurs corps, et améliorer leur qualité de vie.

Le séminaire est financé à 50 % par les fonds sociaux des institutions de prévoyance gérées par le Groupe AGRICA. Il est donc proposé à un coût réduit. Les invitations ne sont pas envoyées la même année à tous les salariés concernés : ceux qui n’ont pas encore reçu leur invitation la recevront donc ultérieurement, entre 50 ans et avant leur départ en retraite.

Le séminaire peut aussi être mis en place à l’initiative d’une entreprise qui souhaiterait le proposer à ses salariés séniors. Pour plus d’infos, contacter par mail à prevention.blf@groupagrica.com.

Sujet lié